Que faire après un contrat pro ?
Credit Photo Pressmaster via Envato Credit Photo Pressmaster via Envato

Que faire après un contrat pro ?

Lorsqu'un contrat professionnel se trouve être un contrat à durée déterminée, une question se pose : que se passe-t-il une fois qu'il arrive à son terme ? Peut-il être renouvelé ? Peut-on passer à un autre contrat pro ? Est-il possible d'être employé par le même employeur ? Avez-vous droit à des indemnités de chômage ? Dans cet article, nous apporterons des réponses à ces questions et fournirons des informations complémentaires sur le sujet.

Renouvellement d’un contrat pro

Il est possible de renouveler un contrat pro en CDD avec le même employeur, s'il en est d'accord et si vous remplissez l'une des deux conditions stipulées dans l’article L.6325-7 du Code du travail :

  • Vous avez obtenu la qualification visée pendant votre contrat d'apprentissage, et vous souhaitez accéder à une qualification complémentaire ou supérieure.
  • Vous n’avez pas pu obtenir la qualification préparée pour diverses raisons, telles que l'échec aux épreuves d'évaluation du programme de formation, la traversée d'une période de maternité, de maladie ou d'accident du travail, ou encore l'expérience de la défaillance de l'établissement de formation, ce qui aurait pu entraîner une interruption de vos études.

Passer à un nouvel employeur pour un nouveau contrat pro

Il est tout à fait possible de conclure un nouveau contrat professionnel avec un employeur différent, même après avoir terminé un précédent contrat. Cela est possible si vous avez déjà acquis les qualifications nécessaires au cours de votre premier contrat et que le nouvel accord vise à vous préparer à un niveau de qualification plus élevé ou à un tout nouveau type de qualification.

Un nouveau contrat peut vous donner la chance d'explorer différentes industries ou secteurs, ce qui vous permettra d'avoir une perspective plus large sur le marché de l'emploi et vos propres objectifs professionnels.

Passer à un contrat d’apprentissage après un contrat pro

Après avoir terminé avec succès un contrat professionnel, il n'y a aucune restriction ou barrière à la conclusion d'un contrat d'apprentissage avec le même employeur ou un autre. De même, si vous avez terminé un contrat d'apprentissage, vous êtes libre de conclure un contrat professionnel sans aucune limitation ou restriction.

Passer à un CDD classique après un contrat pro

À la fin de votre contrat professionnel, votre employeur peut vous proposer un contrat à durée déterminée (CDD) classique. Cependant, il est important de noter que certaines règles concernant la succession des CDD doivent être respectées. Un délai de carence doit être respecté entre l'exécution des deux contrats, sauf circonstances exceptionnelles (article L.1244-4 du Code du travail).

Le délai de carence est égal au tiers de la durée du contrat précédent. La durée du contrat renouvelé doit être d'au moins 14 jours (article L.1244-3 du Code du travail).

Il est également important de noter que si votre employeur envisage de vous proposer un contrat professionnel dans le cadre d'un CDD à l'issue de votre CDD classique, le délai de carence ne s'applique pas (article L.1244-4 du Code du travail).

Passer à un CDI après un contrat pro

Après avoir terminé votre contrat professionnel en contrat à durée déterminée (CDD), votre employeur a la possibilité de vous proposer immédiatement un contrat à durée indéterminée (CDI).

Dans ce cas, si vos responsabilités professionnelles restent les mêmes que pendant votre contrat professionnel, vous n’aurez pas à subir de période d'essai. Toutefois, cela est soumis à la condition que la durée de votre contrat professionnel soit plus longue que la période d'essai standard spécifiée par l'entreprise.

Passer au chômage après un contrat pro

À la fin de votre contrat professionnel, vous avez la possibilité de vous inscrire comme demandeur d'emploi. Cela signifie que vous avez droit aux mêmes indemnités de chômage que n'importe quel autre salarié. Cependant, le montant et la durée de votre allocation chômage dépendront de la durée de votre contrat précédent, ainsi que des salaires qui vous ont été versés pendant cette période.

Il est important de noter que si vous avez été employé en contrat pro vous ne recevrez pas de prime de précarité à la fin de votre contrat, selon l'article L.1243-10 du Code du travail.