Cap-Education.fr

Revue numérique des professionnels de l'éducation


Réformer l'Ecole plus que jamais !

Publié par Cap-Education.fr sur 7 Juin 2014, 13:47pm

http://www.viescolaire.org/info/wp-content/uploads/2012/10/refondonslecole.jpgLes résultats électoraux d'hier confirment la défiance de près d’un électeur sur deux vis à vis de la construction européenne et la volonté d’une grande majorité de français de sanctionner la politique gouvernementale. Personne pour autant ne tirera la conclusion qu’il ne faut plus rien faire jusqu’aux prochaines échéances présidentielle et législative. En 2012, la gauche de gouvernement a reçu comme mandat de mettre fin à la récession et de réformer notre pays dans un souci de justice sociale, c’était l’engagement de François Hollande. L’enterrement en rase campagne de la réforme fiscale a été un mauvais signal envoyé aux classes populaires, il ne faudrait pas le doubler dans les mois qui arrivent d’un second message : nous attendrons des jours plus heureux et la reprise économique: la Refondation de l’Ecole peut attendre !

Créativité

La réforme est possible, d’abord parce que l’Ecole doit rester une priorité du quinquennat ensuite parce que des marges de manœuvre existent : qui peut croire sérieusement qu’avec un budget de près de 60 milliards d’euros rien n’est possible ! Mais la réforme suppose de fixer des priorités, d’enrôler une partie significative des acteurs et de faire surtout preuve de créativité. Beaucoup de parents veulent des changements (la FCPE a indiqué récemment qu’elle souhaite une journée allégée de 6 heures de cours en collège), beaucoup de professeurs désirent travailler autrement avec leurs élèves (petits groupes, tutorat,…), parallèlement de nombreux experts militent pour une plus grande hybridation des enseignements avec le numérique ou pour une école "bienveillante et inclusive"; enfin, plusieurs organisations syndicales – y compris le SNALC à droite - considèrent que la transformation de l’Ecole ne peut plus attendre.

Dans ces conditions pourquoi les réformes ne pourraient-elles pas être engagées ? Aujourd’hui plus qu’hier des espaces de compromis existent car les enseignants savent qu’il faut réformer la pédagogie, l’évaluation, l’orientation et l’accompagnement des élèves pour reconstruire l’Ecole Républicaine. Pisa ne l’a que trop dit : l’Ecole française fonctionne quasi exclusivement au service des classes éduquées et des enfants de la bourgeoisie, peu d’enseignants peuvent s’en satisfaire ! Le ministre doit donc faire une bonne lecture des rapports de force dans l’Ecole et dans la société : les partisans du changement n’ont jamais été aussi nombreux car la crise du système éducatif est profonde, plus que jamais une alliance est possible entre les citoyens et les organisations qui veulent une Ecole plus efficace et plus juste.

Pacte républicain

Avec l’Impôt et la Sécurité Sociale, l’Ecole est l’outil par excellence de la justice sociale. La démocratie ne peut pas se permettre de voir l’exaspération à chaque élection faire des progrès au risque d’une explosion de ce qui reste de la cohésion nationale et du lien social. Dans une économie de l’innovation, il y a de la place pour toujours plus de diplômés. D’ailleurs, une partie d’entre eux devront créer leur emploi en imaginant les nouveaux biens et services de demain. Les règles du jeu ont changé: ce sont les diplômés qui créent les emplois et non la dynamique de l'emploi qui nous impose de fabriquer des diplômés en nombre nécessaire !

La Refondation de l’Ecole exige d’abord de la créativité, du courage politique, du dialogue social et de la persévérance bien plus... que des moyens budgétaires ! Pour ne pas être condamné à l’inaction, le ministre de l’éducation a le devoir de ne pas se lancer enfermer dans l’équation des moyens "toujours insuffisants", les marges de manœuvre politiques et budgétaires existent mais il faut agir sur les structures, la gouvernance, les programmes et les emplois du temps des élèves. Il reste encore trois ans pour engager la réforme de l’Ecole dont la France et le pacte social ont tant besoin ! Ce que le Politique ne fera pas, demain les forces du marché et le chacun pour soi le feront !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents