Cap-Education.fr

Revue numérique des professionnels de l'éducation


La GRH de proximité - Administration et Education

Publié par Jean-Marc ROBIN sur 15 Juillet 2013, 16:40pm

http://www.education-revue-afae.fr/images/couvertures/couv-2-2013.jpgLa revue Administration et Education vient de publier un numéro consacré à La Gestion des ressources humaines de proximité. Plusieurs articles interrogent la possibilité d’une gestion locale des personnels enseignants, un constat s’impose : aujourd’hui, les chefs d’établissement n'ont pas les outils pour « manager » les ressources humaines, d’abord, parce que le service des professeurs reste défini par le décret de 1950 sur la seule base d’un horaire devant des classes, ensuite parce que les personnels de direction ont une influence très limitée sur l’évaluation, les départs en formation des personnels ou le recrutement (à l’exception de quelques postes à profil). Au niveau académique, le constat semble identique, certes, chaque rectorat dispose depuis 1995 d'un directeur des ressources humaines mais l’essentiel du travail des DRH consiste à gérer les personnels malades ou en situation de grave difficulté professionnelle. En matière de GRH, les résistances au changement sont nombreuses: une culture bureaucratique synonyme d’égalité aux yeux des acteurs, la pression syndicale qui refuse toute forme d’individualisation pour préserver son pouvoir et son emprise sur les enseignants, le pragmatisme des responsables politiques qui savent trop bien qu’une réforme doit susciter un minimum d’adhésion, enfin  un contexte économique très contraint : comment en effet renégocier le service et le statut des professeurs « sans grains à moudre » alors que les enseignants français sont parmi les plus mal rémunérés des grands pays de l’OCDE.

Chacun en est convaincu, l’Ecole ne progressera pas sans mobiliser davantage des enseignants, qui doivent du reste être considérés comme des cadres, et sans une autonomie accrue des l’établissements scolaires. Au final, une gestion des ressources humaines de proximité suppose de définir les contours d’un nouveau métier mais aussi de mettre en place une nouvelle gouvernance avec un pouvoir renforcé de l’échelon local sous la forme de prérogatives accrues du conseil pédagogique et du chef d’établissement. Les personnels de direction doivent pouvoir jouer un plus grand rôle dans l’évaluation des personnels, dans la définition de leurs missions et être associés à leur recrutement.

Dans leur contribution, Alain Bouvier, ancien recteur, conclut que « L’obsession de l’égalité formelle est un paravent, un générateur d’inertie qui exprime le mépris des personnes » et Philippe Tournier, secrétaire général du SPDEN, note avec malice que « notre institution sait parfaitement gérer les carrières pour les personnels de direction et les enseignant des classes préparatoires ». La GRH est incontestablement un chantier prioritaire, c'est le point de vue notamment de la Cour des Comptes (1), c’est aussi un véritable défi; en se fixant comme premier objectif de redonner aux professeurs une véritable formation initiale Vincent Peillon, contrairement à son prédécesseur qui souhaitait pourtant faire bouger les lignes, est mieux armé pour réussir.

Accéder au sommaire d'Administration et Education, la GRH de proximité, 2013 n° 2

(1) Lire l'article Rémunération, annualisation et engagement des enseignants

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents